Prochains concerts

SAISON 2022 – 2023

Tous nos concerts sont libres d’accès avec collecte à la sortie
pour participation aux frais. Ils ont une durée d’une heure à une heure quinze minutes, sans entracte.

Mesdames, Messieurs,

Une nouvelle saison de concerts vous est proposée, à l’Église Saint-Martin, ainsi qu’à l’Église Sainte-Claire.

Au programme figurent des récitals d’orgue et des concerts réunissant voix, violoncelle, saxophone et orgue.

L’événement phare de cette série sera l’inauguration de la lyre de Sainte-Claire reconstruite !

Nous avons actualisé notre logo, trait d’union entre les églises Saint-Martin et Sainte-Claire qui représente la future lyre en reconstruction du positif de dos de l’orgue.

Toute l’équipe d’organisation se réjouit de vous accueillir à Saint-Martin ou à Sainte-Claire pour cette nouvelle saison ! Elle vous remercie chaleureusement de votre soutien qui constitue pour elle un formidable encouragement.

Pour le comité d’organisation : Daniel Chappuis

__________

Dimanche 4 décembre 2022, Église Saint-Martin, 17h

CONCERT DE NOËL

JENNIFER PELLAGAUD, soprano

CLAUDINE CHARNAY, mezzo-soprano

ZOÉLINE SIMONE, alto

DANIEL CHAPPUIS, orgue

ŒUVRES DE BACH, MENDELSSOHN, BARTÓK, BRITTEN, RUTTER

Les mélodies populaires de Noël traversent les époques et les pays, magnifiées par des compositeurs inspirés, vous les retrouverez chantées a cappella ou avec orgue, simplement harmonisées, paraphrasées et même improvisées.

Jennifer Pellagaud

Jennifer Pellagaud soprano,
découvre le chant lyrique pendant ses études supérieures de langues orientales. Diplômes en poche, elle décide de s’orienter définitivement vers la musique et étudie le chant à la Haute École de Musique (site de Fribourg) où elle obtient un Master Concert-Interprétation en 2018 dans la classe de Jeannette Fischer.

Sur scène, elle tient le premier rôle d’Annemarie Schwarzenbach dans Le Ruisseau noir, création de Guy-François Leuenberger à Genève. Elle est la deuxième dame dans La Flûte enchantée de Mozart au Nouvel Opéra de Fribourg (NOF) et renouvelle sa collaboration avec le NOF en chantant Damon dans Acis et Galatée de Haendel à l’opéra de Massy. En soliste, elle se produit dans de nombreuses œuvres sacrées et oratorios avec orchestre et chante régulièrement avec l’ensemble professionnel Orlando et le Chœur de l’Opéra de Lausanne.

Claudine Charnay

Claudine Charnay mezzo-soprano,
découvre l’univers du monde lyrique enfant, à la Maîtrise de l’Opéra de Lyon. Lors d’une répétition de La Bohème de Puccini avec le chœur de l’opéra, elle est sidérée et décide de devenir chanteuse. C’est ainsi qu’elle intègre un conservatoire puis une formation théâtrale. Pour Claudine, musique et théâtre sont indissociables. Que ce soit dans l’opéra, ou en formation de concert, l’interprétation, le parti pris, la réflexion sur le texte sont pour elle primordiaux. Elle oriente son travail sur le grand répertoire d’opéra, ainsi que sur le Lied et la mélodie française, pièces de choix pour un travail sur le texte. Son objectif est clair : être sur scène et défendre le texte d’un auteur par le biais de la musique.


Claudine Charnay est diplômée d’un master en interprétation à la Haute École de Musique de Genève dans la classe de Jeanne Roth et poursuit actuellement un deuxième master en pédagogie dans la classe de Susanne Schimmack. Par ailleurs, elle se produit régulièrement comme soliste, notamment au sein d’ensembles tels que Polhymnia, les Jeun’voix et la Fontana Cantabile.

Dernièrement elle était Fraulein Kost, dans Cabaret au théâtre du Galpon à Genève et Abra dans l’oratorio Juditha Triumphans de Vivaldi et la deuxième dame dans La flûte enchantée de Mozart.

Zoéline Simone

Zoéline Simone alto,
est détentrice d’un bachelor en Lettres et d’un master de chant à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de Stephan MacLeod. Elle se produit régulièrement comme soliste ou dans des ensembles professionnels tels que l’Ensemble Vocal de Lausanne, Gli Angeli Genève ou La Fontana Cantabile entre autres, sous la direction de Michel Corboz ou Daniel Reuss. Elle participe à de nombreuses créations qui lui permettent d’exprimer sa vision originale et engagée de la musique.

Elle met en lien des univers éloignés les uns des autres, comme dans Swansong (2018) création pour ensemble de chambre rock, sur des textes de condamnés à mort, puis Sottovoce (2020), création de la compagnie de danse contemporaine Linga ou Feminis-k (2021), projet qu’elle élabore avec l’Ensemble Diaphane et qui rend hommage aux 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse.

En 2022, elle participe en tant qu’alto solo à la création de Spanda, projet crossover mêlant électronique, mouvement, chant et improvisation sous la direction de Jérémie Zwahlen et Félix Bergeron.

Daniel Chappuis

Daniel Chappuis, né en 1973, commence l’étude de l’orgue à Genève, avant d’obtenir une médaille d’or, dans la classe de Pierre Perdigon au conservatoire de Grenoble, suivi d’un premier prix de virtuosité, dans la classe de Jean-François Vaucher, au conservatoire de Lausanne. Il étudie parallèlement le clavecin et la basse continue avec Anne Gallet et Nicole Hostettler au Centre de Musique Ancienne de Genève.

Organiste titulaire de l’orgue Kuhn (1953) de l’Église Saint-Martin et de l’orgue historique Friedrich Goll (1898) de l’Église Sainte-Claire à Vevey, il s’est occupé de la restauration de l’orgue Goll, magnifiquement réalisée par la Manufacture Blumenrœder d’Haguenau. L’aventure se poursuit avec la reconstruction du positif de dos de cet instrument, dont la forme de lyre est exceptionnelle.

Passionné par un large répertoire pratiqué en solo, sa curiosité le pousse aussi à sortir des sentiers battus pour explorer de nouveaux horizons avec différents partenaires instrumentistes, chanteurs et comédiens. L’improvisation, pour laquelle il bénéficie des conseils de Freddy Eichelberger,occupe une place grandissante dans ses activités.

_________

Dimanche 22 janvier 2023, Église Saint-Martin, 17h

CONCERT D’ORGUE, ARTHUR SAUNIER

ŒUVRES DE REUBKE, FRANK, BACH

Le 3 juin 1858 s’éteignait, à l’âge de 24 ans seulement, Julius Reubke, élève génial de Franz Liszt. Un an avant sa mort, à la cathédrale de Merseburg, il donna à entendre, pour la seule et unique fois de sa courte vie, sa Sonate sur le Psaume 94 : cela lui suffit pour passer à la postérité. C’est un poème symphonique pour orgue que vous écouterez ! Et ce texte qu’évoque-t-il? La fureur, la vengeance, une lutte entre le bien et le mal et surtout une foi inébranlable malgré les combats et les injustices. Des thèmes qui devaient résonner particulièrement chez ce jeune homme dont l’ascension musicale correspondait à celle de sa phtisie.

Suivront l’Andantino en sol mineur de César Franck, œuvre préfigurant les 6 pièces pour orgues à venir ainsi que le génie mélodique du compositeur et la Toccata Adagio et Fugue de J.S Bach qui pourrait aussi être considérée comme une sonate qui ne dit pas son nom, avec une structure tripartite : une partie rapide, une partie lente et une fugue.

Arthur Saunier

Arthur Saunier commence dès son plus jeune âge l’étude du piano et de l’orgue aux conservatoires de Caen puis de Nice dans les classes d’Emmanuelle Cecchetti et d’Olivier Vernet. Il obtient son diplôme de fin d’études musicales en parallèle à une licence en lettres classiques obtenue à l’Université de Nice – Côte d’Azur. Il choisit de continuer sa formation en Suisse, à la Haute École de Musique de Genève (HEMGE) dans les classes d’orgues de Vincent Thévenaz et d’Alessio Corti, celle de continuo de Marcelo Giannini, ainsi que celle de claviers anciens de Pierre Goy. Il y obtient les Masters de pédagogie musicale (2018) et d’interprétation musicale (2020).

Fortement attaché à la notion de claviériste, il affectionne les activités de continuiste et de musique de chambre, que ce soit à l’orgue, au clavecin ou au piano, dans des répertoires classiques ou traditionnels. Ses engagements artistiques le conduisent aussi bien à jouer en soliste qu’avec de grands ensembles comme l’orchestre de la Suisse Romande, l’orchestre de chambre de la Drôme ou celui de la Haute École de Musique de Genève.

Il est nommé sur concours, à Genève, organiste titulaire au temple de la Madeleine (2017) et professeur d’orgue au Conservatoire Populaire de Musique Danse et Théâtre de Genève (2022).

_________

Dimanche 12 février 2023, Église Saint-Martin, 17h

CONCERT D’ORGUE, GABRIELE MARINONI

ŒUVRES DE HOLST, MESSIAEN

HARMONIE DES SPHÈRES

Le compositeur anglais Gustav Holst (1874-1934) est aujourd’hui surtout connu pour son œuvre The Planets, écrite entre 1914 et 1917. Mais il est aussi l’auteur d’une œuvre considérable et variée, puisant son inspiration à des sources très diverses, où les chansons populaires jouent un rôle important. Il a également eu l’occasion d’écrire pour orgue, instrument qu’il a lui-même pratiqué.

L’œuvre d’orgue de l’immense compositeur qu’est Olivier Messiaen (1908-1992) est absolument incontournable. Écrite pendant la majeure partie de sa carrière, elle est notamment écrite pour des instruments stylistiquement proches de celui de Saint-Martin.

Gabriele Marinoni

Gabriele Marinoni, né à Côme, est un organiste de renommée internationale. Il est nommé organiste titulaire de St-Anton à Zürich en 2021, après avoir été organiste de l’Église réformée de Hittnau.

Il commence ses études d’orgue, musique d’église, clavecin et piano au Conservatoire de Côme, poursuivies ensuite à la Musikhochschule de Stuttgart dans la classe de Ludger Lohmann pour l’orgue, Wolfgang Bloser pour le piano et Jon Laukvik pour le clavecin. Il étudie en outre la musicologie et la littérature moderne allemande à l’Université de Heidelberg.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il déploie une intense activité de concertiste en Italie, Allemagne, Autriche, Suisse, Angleterre, Slovaquie et Russie.

Son CD B-A-C-H, enregistré pour Ambiente Audio en 2021, est composé d’oeuvres de Liszt, Schumann, Reger et Bach.

Le concert inaugural du nouvel orgue de la Tonhalle de Zürich, auquel Gabriele Marinoni participe comme soliste, a été enregistré et publié par Schott Verlag.

www.gabrielemarinoni.com

__________

Dimanche 12 mars 2023, Église Saint-Martin, 17h

CONCERT SAXOPHONE ET ORGUE

VINCENT BARRAS, saxophone

VINCENT THÉVENAZ, orgue

ŒUVRES DE KLEZMER, BASSANO, VALENTE, BRUCH, PIAZZOLLA, BERNSTEIN

Vincent Barras, saxophone et Vincent Thévenaz, orgue

Le Duo W, unissant l’orgue ancestral, vieux de plus de vingt siècles et le jeune saxophone, 150 ans d’âge, est à la charnière de deux mondes. Quoi de plus stimulant que de les combiner.

Au cours de l’année 2005, le saxophoniste Vincent Barras et l’organiste Vincent Thévenaz se rencontrent pour créer un projet original : le Duo W. Leur répertoire sort des sentiers battus, traversant l’histoire pour privilégier les moments d’émotion, d’expression et exploiter de manière novatrice les possibilités de leurs deux instruments.

Unissant leurs intérêts et leurs spécialités, ils font souffler un vent de nouveauté sur leurs instruments. Ensemble, ils ont créé un vaste répertoire d’arrangements inventifs, colorés, décoiffant qui mettent en valeur les couleurs de leurs deux instruments.

Vincent Barras

Vincent Barras pratique les quatre saxophones (soprano, alto, ténor, baryton) et se produit dans une large palette de styles, du classique aux musiques actuelles. Il partage ses activités de musicien avec celles de professeur aux Cadets de Genève et à l’École Sociale de Musique de Morges où il a été directeur de 2006-2013. Il a été aussi professeur suppléant au Conservatoire Populaire de Musique de Genève de 2015 à 2017 et a dirigé de 2007 à 2019 différents orchestres d’harmonie (Harmonie d’Avully, Les Cadets de Genève, Fanfare Municipale du Petit-Saconnex).

Par ailleurs, il préside la commission de musique de l’Association Cantonale des Musiques Genevoises (ACMG) et est régulièrement appelé comme expert dans différents conservatoires et concours de Suisse romande. Ses concerts l’ont mené dans de nombreux pays d’Europe, ainsi qu’au Canada, en Colombie et en Chine.

Vincent Thévenaz

Vincent Thévenaz est professeur d’orgue et d’improvisation à la Haute École de Musique de Genève, organiste titulaire et carillonneur de la Cathédrale St-Pierre de Genève. Il est régulièrement invité pour des concerts, des jurys de concours ou des master classes dans de nombreux pays d’Europe, d’Asie et des deux Amériques.

Nourri d’une formation complète (orgue, piano, improvisation classique et jazz, musicologie, théorie musicale, direction, chant, lettres françaises et russes), Vincent Thévenaz cherche en permanence à vivifier et diversifier le monde de l’orgue, ouvrir les frontières des genres et repousser les limites de l’instrument, tout en enrichissant ses interprétations d’une profonde connaissance des œuvres et de leur contexte. Son répertoire couvre un très large spectre, du Moyen-Âge aux musiques contemporaines et actuelles et de toutes provenances géographiques.

__________

Dimanche 30 avril 2023, Église Saint-Martin, 17h

CONCERT VIOLONCELLE ET ORGUE

MAGDALENA MOROSANU, violoncelle

DANIEL CHAPPUIS, orgue

ŒUVRES DE BACH, SAINT-SAËNS, MASSENET, PIAZZOLLA

Au programme de ce concert figurent des œuvres originales pour violoncelle et orgue, ainsi que des adaptations et transcriptions qui permettent à deux univers sonores,
a priori éloignés, de se rejoindre de manière étonnante.

Magdalena Morosanu

Magdalena Morosanu est violoncelliste soliste, musicienne d’orchestre et professeure. Suisse d’origine roumaine, elle est entourée par l’art et la musique dès sa plus tendre enfance. Sa mère lui enseigne le piano et son père est violoncelliste réputé.


Après la danse classique, elle excelle dans différents concours musicaux, se perfectionne à Bucarest et y décroche ses premiers engagements de soliste avec des orchestres prestigieux comme l’Orchestre de Radio Bucarest.
Magdalena Morosanu s’adonne également à la musique de chambre. En Allemagne, elle obtient un diplôme de Musicien d’Orchestre auprès de Gert von Bülow. En Suisse depuis plus de vingt ans, elle obtient ses diplômes de Concert et de Soliste à Lausanne et Neuchâtel, complétés par une formation en interprétation baroque.


Magdalena Morosanu collabore fréquemment avec l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Bâle, l’Orchestre de Chambre de Fribourg, L’Avant-Scène Opéra à Neuchâtel, etc.


Abordant constamment de nouveaux répertoires (ensembles de violoncelles, musique de film, improvisation jazz et musiques actuelles), elle est aussi fascinée par l’orgue et collabore avec différents organistes. Magdalena Morosanu enseigne au Conservatoire Cantonal du Valais.

Daniel Chappuis

Daniel Chappuis, né en 1973, commence l’étude de l’orgue à Genève, avant d’obtenir une médaille d’or, dans la classe de Pierre Perdigon au conservatoire de Grenoble, suivi d’un premier prix de virtuosité, dans la classe de Jean-François Vaucher, au conservatoire de Lausanne. Il étudie parallèlement le clavecin et la basse continue avec Anne Gallet et Nicole Hostettler au Centre de Musique Ancienne de Genève.

Organiste titulaire de l’orgue Kuhn (1953) de l’Église Saint-Martin et de l’orgue historique Friedrich Goll (1898) de l’Église Sainte-Claire à Vevey, il s’est occupé de la restauration de l’orgue Goll, magnifiquement réalisée par la Manufacture Blumenrœder d’Haguenau. L’aventure se poursuit avec la reconstruction du positif de dos de cet instrument, dont la forme de lyre est exceptionnelle.

Passionné par un large répertoire pratiqué en solo, sa curiosité le pousse aussi à sortir des sentiers battus pour explorer de nouveaux horizons avec différents partenaires instrumentistes, chanteurs et comédiens. L’improvisation, pour laquelle il bénéficie des conseils de Freddy Eichelberger,occupe une place grandissante dans ses activités.

__________

Samedi et dimanche 6 et 7 mai 2023, Église Sainte-Claire, 17h

INAUGURATION DE LA LYRE, UN POSITIF DE DOS DE L’ORGUE DE STE-CLAIRE

La Société des Concerts de Saint-Martin et l’Association pour la Restauration de l’Orgue de Sainte-Claire ont la joie de vous inviter aux festivités pour l’inauguration de la lyre de Sainte-Claire reconstruite !

Mais pourquoi donc cette reconstruction ?

En 1779, Samson Scherrer construit en l’église Sainte-Claire un instrument dont le beau buffet Louis XVI présentait la particularité unique d’avoir un positif de dos (petit buffet d’orgue placé dans le dos de l’organiste) en forme de lyre.

En 1898, le facteur d’orgue Friedrich Goll, conserve le buffet de Scherrer pour y placer un instrument neuf. La lyre, vidée de sa tuyauterie, est laissée en place, mais disparaitra en 1957 !

Heureusement, des mécènes passionnés et diverses institutions ont soutenu le projet de sa reconstruction.

Le sculpteur Marc Frohn refera les boiseries avec le concours du facteur d’orgue Quentin Blumenroeder et de l’atelier de dorure Meyer.

Au programme de ce week-end figurent plusieurs concerts avec le concours de musiciens de la région qui feront l’objet d’une publication séparée et figureront sur notre site internet.

__________

Nous tenons à remercier la Ville de Vevey et plus particulièrement la Direction de la Culture, ainsi que nos fidèles membres cotisants, sans les soutiens desquels ces concerts ne sauraient avoir lieu.

Vevey

Toute l’équipe d’organisation vous remercie chaleureusement de votre aide généreuse, qui constitue un formidable encouragement.

Pour le comité d’organisation : Daniel Chappuis

error: Content is protected !!